Chocolatiers tree-to-bar en Grenade (Partie 3)

Chocolatiers tree-to-bar en Grenade (Partie 3)

Chocolatiers tree-to-bar en Grenade (Partie 3) L’un des temps forts du Grenada Chocolate Festival a été la visite de The Grenada Chocolate Company. Depuis le décès de Mott Green, le fondateur, en 2013 (Note 1), je me demandais ce qui se passait avec la compagnie et la marque. En parlant avec James Mort, le directeur, et Edmond Brown, le co-fondateur, j’ai pu mieux comprendre ce qui s’en vient pour l’entreprise. En 1999, quand Mott Green a fondé The Grenada Chocolate Company, il était le seul chocolatier tree-to-bar sur l’île. Maintenant, 18 ans plus tard, Edmond, James et les autres membres de la coopérative se préparent pour de gros changements. Les membres de la […]

Grenade, muscade et cacao! (Partie 1)

Grenade, muscade et cacao! (Partie 1)

J’adore le chocolat. Pas seulement parce que c’est un aliment délicieux rempli de propriétés bénéfiques pour la santé, mais aussi et surtout parce qu’il me permet de voir le monde différemment. Le chocolat me permet de visiter des pays où je ne pensais jamais me rendre, et il m’aide à mieux les comprendre à différents niveaux. Grenade, une petite île dans les Caraïbes, est l’un de ces pays que je ne pensais pas visiter un jour… jusqu’à ce qu’un festival de chocolat m’y amène! Le Grenada Chocolate Festival existe depuis seulement quatre ans, mais il fait déjà couler beaucoup d’encre. Pendant cette courte période, Magdalena Fielden, la fondatrice, a réussi à […]

Quelle place pour les femmes dans l’industrie du cacao et du chocolat?

Quelle place pour les femmes dans l’industrie du cacao et du chocolat?

Le 20 janvier dernier, j’ai participé au panel « Comment les femmes peuvent-elles transformer l’industrie alimentaire pour les femmes? », dans le cadre du Forum International. Ce forum était organisé par le CECI et le WUSC-EUMC, les deux organismes avec lesquels j’ai eu la possibilité d’aller au Pérou en juillet 2016. Ma participation à ce panel m’a permis de me pencher davantage sur les conditions des femmes dans la culture du cacao et la production de chocolat. Il existe plusieurs inégalités, mais les choses changent de plus en plus, et de nombreuses initiatives sont apparues dans les dernières années pour aider les femmes et valoriser leur travail. La situation Selon des statistiques de […]

Beurre de cacao

Le beurre de cacao est un ingrédient important dans la fabrication d’une tablette de chocolat. Comme je l’expliquais dans un article précédent, il est présent en grande quantité dans les fèves de cacao, et plusieurs chocolatiers choisissent d’en ajouter même un peu plus dans leurs tablettes.

Sucre

Sauf dans le cas d’une tablette 100 % de cacao, le sucre fait partie intégrante du chocolat tel qu’on le connait de nos jours. Toutefois, le chocolat n’a pas toujours contenu du sucre. Avant la colonisation du Nouveau-Monde, les Aztèques, qui consommaient le chocolat sous forme de breuvage, y mélangeaient bien souvent des épices indigènes, comme de la vanille et du piment, ou différentes fleurs.

La masse de cacao

La semaine dernière, j’ai expliqué ce que signifie le pourcentage que l’on retrouve souvent sur les tablettes de chocolat. Cette semaine, je vous parlerai de l’ingrédient principal du chocolat: la masse de cacao. Sur les emballages, il est aussi parfois écrit « pâte de cacao » ou « liqueur de cacao »: ces trois expressions représentent le même ingrédient.

Que signifie le pourcentage écrit sur les tablettes de chocolat?

Lorsque j’anime des ateliers ou que je discute avec les gens, plusieurs me disent aimer le chocolat à 70% ou à 85%, par exemple. Que signifient ces pourcentages? Simple: il s’agit de la quantité totale d’ingrédients provenant des fèves de cacao. Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que le 70% représente la quantité de masse de cacao (appelée aussi liqueur de cacao ou pâte de cacao) PLUS le beurre de cacao que le chocolatier aura ajouté à sa tablette. Si vous regardez bien la liste des ingrédients, vous verrez que le beurre de cacao y figure souvent.

Rencontre semi-annuelle de la FCIA

Dans mon dernier billet de blogue, j’ai parlé de ma visite chez Cacao Prieto, lors d’un récent voyage à New York. Ce n’est pas la seule activité liée au chocolat que j’ai faite à New York. En fait, j’y allais principalement pour la rencontre semi-annuelle de la Fine Chocolate Industry Association (FCIA), qui a eu lieu le 29 juin.