Chocolatiers tree-to-bar en Grenade (Partie 3)

Chocolatiers tree-to-bar en Grenade (Partie 3)

L’un des temps forts du Grenada Chocolate Festival a été la visite de The Grenada Chocolate Company. Depuis le décès de Mott Green, le fondateur, en 2013 (Note 1), je me demandais ce qui se passait avec la compagnie et la marque. En parlant avec James Mort, le directeur, et Edmond Brown, le co-fondateur, j’ai pu mieux comprendre ce qui s’en vient pour l’entreprise. En 1999, quand Mott Green a fondé The Grenada Chocolate Company, il était le seul chocolatier tree-to-bar sur l’île. Maintenant, 18 ans plus tard, Edmond, James et les autres membres de la coopérative se préparent pour de gros changements.

The Grenada Chocolate Factory

The Grenada Chocolate Company

The Grenada Chocolate Factory

The Grenada Chocolate Company

Les membres de la coopérative utilisent actuellement les installations de Belmont Estate pour fermenter et sécher leurs fèves de cacao. Ils ont aussi depuis des années une petite boutique à cet endroit où ils vendent leurs tablettes et leurs bouchées chocolatées. Toutefois, puisque Belmont Estate commence à produire sa propre marque de chocolat tree-to-bar (voir Partie 4 de cette série), The Grenada Chocolate Company doit tout relocaliser. Edmond a annoncé son intention de créer une campagne de socio-financement pour recueillir les fonds nécessaires à l’ouverture d’une nouvelle boutique à St-George’s, la capitale. Il veut également rénover le centre de fermentation et de séchage au village de l’Hermitage, où The Grenada Chocolate Company est située. Si vous voulez les aider, je vous suggère de surveiller leur page Facebook pour recevoir les mises à jour.

Presse à beurre de cacao

Raffineuse et conche

Presse à beurre de cacao.

Presse à beurre de cacao. Très peu de chocolatiers tree-to-bar ont une telle presse. The Grenada Chocolate Company fait partie des exceptions. Leur presse fonctionne à la main.

Beurre de cacao fraîchement pressé.

Beurre de cacao fraîchement pressé.

À part The Grenada Chocolate Company, plusieurs autres chocolatiers tree-to-bar sont présents à Grenade. Ils sont très différents les uns des autres par rapport au type et à la quantité de chocolat produit. Jouvay, situé à Diamond Estate et propriété de la Grenada Cocoa Association (GCA), est la plus grande entreprise tree-to-bar du pays, même si elle n’a été fondée qu’en 2014. Pour ce projet, la GCA a reçu des fonds de USAID et du chocolatier américain L.A. Burdick (Note 2).

Pendant le festival, nous avons fait une visite de groupe très rapide des installations de Jouvay, tellement rapide que c’en était décevant. Pourtant, le site est magnifique! La bâtisse est une ancienne distillerie de rhum fondée par des moines français en 1774. Et la plantation est tout aussi belle et agréable pour une promenade: c’est là que le Chocolate Hash, l’une des activités du Grenada Chocolate Festival, a eu lieu. Nous avons donc couru et marché à travers les cacaoyers, avec comme arrière-plan de belles montagnes!

Fondation de Jouvay: 2014

Fondation de Jouvay: 2014

Tri des fèves de cacao

Tri des fèves de cacao

Raffineuse à rouleaux

Raffineuse à rouleaux

Pendant le Chocolate hash

Pendant le Chocolate hash à Diamond Estate

Malheureusement, le chocolat de Jouvay est aussi un peu décevant… Il s’agit bien sûr de mon opinion personnelle, mais en comparaison avec les produits des autres chocolatiers tree-to-bar du pays, il laisse moins le merveilleux cacao de la Grenade s’exprimer pleinement.

Tablette de chocolat Jouvay

Tablettes de chocolat Jouvay. Crédits: Jouvay Chocolate.

Dans la quatrième et dernière partie de cette série, je vais parler de trois autres projets autour du chocolat en Grenade: Belmont Estate, Crayfish Bay et Tri Island.

————-

Note 1: Voir mon article de blogue sur le sujet, écrit en 2013.

Note 2: J’ai été informée que Burdick n’est plus impliqué dans l’entreprise, même si le site Internet de Jouvay mentionne encore son nom (communication personnelle avec James Mort).